fellagha

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Révision datée du 25 mars 2019 à 08:32 par Justinetto (discussion | contributions) (→‎{{S|nom|fr}})
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

(orthographe traditionnelle)
Invariable
fellagha
\fɛ.la.ɡa\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
fellagha fellaghas
\fɛ.la.ɡa\

fellagha \fɛ.la.ɡa\ masculin

  1. Variante de fellaga.
    • La semaine dernière des fellagha ont attaqué des gardiens de la paix, à Paris, à quelques pas d’ici, non pas parce qu’ils étaient musulmans comme eux, mais parce qu’ils étaient restés français. — (Yves-Frédéric Jaffre, Le Procès du Petit Clamart, 1963)
    • Inutile de sonder ces crêtes, en se promenant dans le fond de l’oued, la patrouille montrera sa force aux fellagha. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p. 55, France-Empire, 1963)
    • Il fallait bien que la rébellion soit matée, nettoyés les « nids de fellaghas », ces égorgeurs rapides dont on voyait l’ombre traîtresse sur la figure basanée du pourtant gentil sidi-mon-z’ami colportant des descentes de lit sur son dos. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 62.)
    • Il faudrait éviter les routes, où l’armée ne manquerait pas d’établir des barrages, et les djebels, que contrôlaient les fellaghas. — (Pierre Buissou, Fabrice et les harkis, 2007)