fer-à-cheval

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : fer à cheval

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir fer et cheval.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
fer-à-cheval fers-à-cheval
\fɛ.ʁ‿a ʃval\
Petit fer-à-cheval (2)
Fer-à-cheval (Hippocrepis unisiliquosa, 3)

fer-à-cheval \fɛ.ʁ‿a ʃval\ masculin

  1. (Maréchalerie) Variante orthographique de fer à cheval.
  2. Chauves-souris de la famille des rhinolophidés, telles le grand rhinolophe ou grand fer-à-cheval (Rhinolophus ferrum-equinum) et le petit rhinolophe ou petit fer-à-cheval (Rhinolophus hipposideros).
  3. (Botanique) Plante fourragère, genre Hippocrepis.
    • 8. La Serradelle commune est l’Ornithopus sativus, à côté duquel il faut citer comme plantes fourragères les Coronilla varia L., Emerus L., les Râteaux (Biserrula), les Pieds-d’oiseau (Ornithopus), les Fers-à-cheval (Hippocrepis), les Chenillons (Scorpiurus) et les Hachettes (Securigera), tous si remarquables par la forme de leurs fruits. (Voy. pp. 281, 292, 293, 309, 310, et Rosenth., op. cit., 1009, 1010.) (Henri Baillon, Histoire des Plantes : Monographie des légumineuses papilionacées, Librairie de L. Hachette et Cie, Paris, 1869)