fermage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de ferme, avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fermage fermages
\fɛʁ.maʒ\

fermage \fɛʁ.maʒ\ masculin

  1. (Agriculture) Mode d’exploitation agricole louant un domaine rural à un fermier qui cultive les terres en échange d’une rente payable en argent et invariable pour toute la durée du bail.
  2. (Agriculture) Redevance convenue pour un bail à ferme.
    • Le 3 avril 1567, par exemple, ces gazons sont laissés, pour une durée de neuf années et moyennant un fermage de 30 livres, à deux habitants de Clefcy, qui pourront y nourrir soixante-six vaches, trois chevaux et deux poulains. — (Pierre Boyé, Les Hautes-Chaumes des Vosges, Rencontres transvosgiennes, 2019, ISBN 978-2-9568226-0-8)
    • Il me doit beaucoup de fermages.
    • À l’époque où s’accomplit la révolution sociale en Écosse, grand nombre de vassaux furent chassés, qui ne pouvaient payer de gros fermages aux anciens chefs de clans. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • fermage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

De ferma.

Nom commun [modifier le wikicode]

fermage masculin

  1. Fermage.

Références[modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage