ficelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Vient probablement du latin *filicella[1], dérivé du latin classique filum, (« fil, ligne, tranchant d’une lame »)[2], issu de l’indo-européen commun *gʷhi-[3].
Pourrait aussi provenir d’un latin *funicella [FEW t. 3, p. 878b], issu du latin classique funicula, (« ficelle, petite corde »). Mais s’y opposent des raisons phonétiques et le fait que dès le XIIe siècle on trouve aficelés[1].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ficelle ficelles
\fi.sɛl\
Pelotes de ficelle.

ficelle \fi.sɛl\ féminin

  1. Petite corde dont on se sert ordinairement pour lier des paquets.
    • Au milieu des livres, j’ai découvert ce livre d’images. Il était enveloppé de cellophane et entouré d’une ficelle dorée. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Le plus ennuyeux pour les agriculteurs fut sans aucun doute le défaut d’essence et de ficelle pour les lieuses. (Gérard Giuliano & ‎Jacques Lambert, Les Ardennais dans la tourmente: l’occupation et la libération, Charleville-Mézières : Terres ardennaises, 1994, p. 81)
  2. Fil qui sert à la manipulation des marionnettes.
    • Le jongleur imprime des impulsions seulement aux deux troncs de ses marionnettes, à l’aide d’une simple ficelle qui les traverse et vient s’attacher, de part et d’autre, à ses deux genoux à lui. (Jacques-Henri Maissiat, Études de physique animale, Paris : Bérhune & Plon, 1843, p. 122)
  3. Tour de main, truc de métier, astuce très visible.
    • Alors on apprend, sans s’en douter, toutes les petites ficelles du métier, tous les moyens employés ; […]. (Guy de Maupassant, L’Art de gouverner, dans Le Gaulois du 1er novembre 1881)
    • Toutefois, je me rends compte aujourd’hui du danger que présente la trop méticuleuse et patiente observation d’un milieu pour un écrivain encore jeune et qui n’a pourtant point qu’une « ficelle » à son arc. (Francis Carco raconté par lui-même, Éditions Sansot, Paris, 2e édition, 1921p. 18)
  4. (France) Sorte de baguette de pain très fine.
    • On en sort le plus souvent avec de gros pains d’un kilo ou des miches qu’on conserve. Pour nous, le luxe c’était la baguette ou la ficelle qu’on achetait exceptionnellement et qu’on ne trouvait pas d’ailleurs tout les jours, […]. (Jacqueline Roux, Jhroe, Société des Écrivains, 2008, p. 97)
  5. (Figuré) (Familier) Ruse, tromperie, artifice grossier.
  6. (Chemin de fer) En argot ferroviaire, nom donné à la caténaire. (Wikipédia)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus ficelle figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : astuce.

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
ficelle ficelles
\fi.sɛl\

ficelle \fi.sɛl\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Malin, filou, fourbe.
    • On fait de la politique avec plus ou moins de loyauté, mais on n’en fait jamais avec une loyauté pleine et entière. Son instrument indispensable n’est pas l’honnêteté, c’est l’habileté, et le plus honnête homme du monde y devient fatalement ficelle à son tour. (Anatole Claveau, La Vertu, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p. 47)
    • Moi, je les connais ces frères-là, je les ai vu à l’œuvre et vous ne pouvez pas savoir combien ils sont ficelles et salauds, quand ils s’y mettent. (Louis Roger, Nos fils, les Gaulois, Gallimard, 1947, p. 21)
    • Y a pas besoin de parler de poussée ou de tirage. Les bateaux, c’est déjà assez ficelle pour ceux qui restent assis tranquilles sans aller chercher plus loin la cause des ennuis. (J. R. R. Tolkien, traduit par Francis Ledoux, La Communauté de l'anneau, Gallimard Jeunesse, 2000, ISBN 978-2070515790)

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe ficeler
Indicatif Présent je ficelle
il/elle/on ficelle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je ficelle
qu’il/elle/on ficelle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ficelle

ficelle \fi.sɛl\ (orthographe traditionnelle)

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ficeler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de ficeler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de ficeler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de ficeler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ficeler.

Variantes orthographiques[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « ficelle [fi.sɛl] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. a et b « ficelle », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. Robert historique
  3. « filum », MyEtmology