fidéicommis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin fideicommissum, participe passé substantivé neutre de fidei committere, « confier par fidéicommis ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
fidéicommis
\fi.de.i.kɔ.mi\

fidéicommis \fi.de.i.kɔ.mi\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Droit) Disposition par laquelle un testateur charge son héritier institué de conserver et de rendre à une personne désignée la totalité ou une partie des biens qu’il lui laisse, soit au bout d’un certain temps, soit dans un certain cas.
    • Ici, une mère veut déshériter les enfants de son mari […]. Et c’est alors des combats, des craintes, des actes, des contre-lettres, des ventes simulées, des fidéicommis ; enfin, un gâchis pitoyable, ma parole d’honneur, pitoyable ! — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Et pour obvier aux abuz & fraudes qui se pourroient commetre au faict des testaments, avons ordonné & ordonnons par cesdictes presentes, que tous testaments portans insitutions, substitutions, fideicommis, ou autres dispositions, soient enregistrez esdictes juridictions [...] - (Édict du Roy, contenant création d'un contrerolleur des tiltres en chacun siège royal, pour enregistrer... les contracts excédans cinq escus en sort principal, ou trente solds de rente foncière, testaments, décrets ou autre disposition entre vifs ou de dernière volonté, & du salaire dudict contrerolleur. Publié à Paris, en Parlement, le Roy y séant, le quatrième juillet 1581. Bibliothèque nationale de France, F-46867 (5)).
  2. (Figuré) Liste de biens donnés sous certaines conditions.
    • Mais quelques-uns parmi les siens continuent en eux-mêmes à penser que la France appartient d’abord à elle-même, que ses enfants, ses citoyens, ne sont pas là pour donner des royaumes à la clique corse et pour faire de toute l’Europe un fidéicommis des Bonaparte. — (Stefan Zweig, Joseph Fouché, Grasset, 1969, page 161)

Dérivés[modifier le wikicode]

  • fidéicommis tacite (disposition par laquelle un testateur donne la totalité ou une partie de son bien à une personne de confiance, avec mandat secret de remettre ce bien entre les mains d’une autre à qui le testateur n’eût pas pu la donner directement d’après la loi)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]