figure de rhétorique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir figure, de et rhétorique.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
figure de rhétorique figures de rhétorique
\fi.ɡyʁ də ʁe.tɔ.ʁik\

figure de rhétorique féminin

  1. Forme particulière de langage qu’on emploie pour donner plus de vivacité, plus de relief à l’expression de la pensée.
    • Sont des figures de rhétorique, entre autres, la métaphore, la litote, l’antithèse, l’oxymore, l’allégorie, la parabole, l'ironie, la prosopopée et l’hypotypose.
    • L'invitation à donner son avis est une sorte de figure de rhétorique à laquelle il ne faut pas attribuer trop d'importance, ce que comprend tout à fait la première catégorie d'élèves : « Les disserts, fallait peser le pour et le contre, donner son avis mais en fait faut pas donner son avis parce qu'on se fait cartonner quand même suivant les profs. » (Anne Barrère, Les lycéens au travail: tâches objectives, épreuves subjectives, Presses universitaires de France, 1997, p. 127)

Synonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

→ voir Catégorie:Figures de style en français