filer doux

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    → voir filer et doux, doux étant ici employé adverbialement.

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    filer doux \fi.le du\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de filer)

    1. Se soumettre sans murmure ; subir une autorité dominatrice sans manifester aucun mauvais vouloir, être docile.
      • Vous êtes mon amant et non pas mon époux ;
        À ce titre il faut filer doux.

        — (Flins des Oliviers, Le réveil d’Épiménide à Paris, scène II ; Maradan libraire, Paris, Louis libraire, Nantes, Le Charlier libraire, Bruxelles, 1790, page 7)
      • Je filai doux, et souscrivis à toutes tes exigences, mais je décidai de consacrer mes loisirs à la conquête des enfants. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 65)
      • Qu’ils n’aient pas entrepris ce soir-même une expédition vengeresse le rassurait. Maintenant, ces deux crétins allaient filer doux à la manœuvre. — (Albert Simonin, Une balle dans le canon, Série noire, Gallimard, 1958, page 74)
      • Si je me souviens bien, c’est Lews Therin qui te menait par le bout du nez, et pas le contraire. Insensible à tes caprices, il ne bronchait pas quand tu tapais du pied. En quelque sorte, il t’envoyait lui acheter du vin, et tu filais doux — (Robert Jordan, Les Feux du ciel, traduit par Jean-Claude Mallé, Bragelonne, 2013, ISBN 978-2-35294-664-9)

    Prononciation[modifier le wikicode]