fille-mère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de fille et de mère.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fille-mère filles-mères
\fij.mɛʁ\

fille-mère \fij.mɛʁ\ féminin

  1. (Vieilli) ou (Péjoratif) Mère célibataire. Mère de famille qui n’a pas eu et n’a pas de mari.
    • Beaucoup de femmes, dans le but d’échapper aux conséquences de la maternité, se font avorter ; […]. S’il y a crime en ceci, c’est aux pseudo-moralistes qui trouvent bon de persécuter les filles-mères et de leur fermer toutes les portes que doit revenir la principale responsabilité. — (Jean Marestan, L’Éducation Sexuelle, Éditions de la « Guerre Sociale », 1910)
    • Car ce qu’il faut aujourd’hui à la France affaiblie, c’est du sang nouveau, c’est de la force, c’est de la vie, et la vie peut naître, m’assure-t-on, tout aussi bien de l’amant fort et valide que du mari trop usé avant la noce par celle qu’il a faite. Puissent les amants légitimes et toutes les filles-mères sauver ni plus, ni moins la Patrie, que nos respectables époux modernes conduisent eux-mêmes si rapidement au suicide. — (Jane de Magny et Georges Anquetil, L’Amant légitime ou la Bourgeoise libertine, 1923)
    • Mais, dans la pratique, celles qu’on appelle des filles-mères sont chichement aidées, tenues en état de mépris et, le plus souvent, jetées à la rue, précipitées aux abîmes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir mère célibataire

Prononciation[modifier le wikicode]