flemmus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de flemm avec le suffixe -us.

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif flemmus
Comparatif flemmusocʼh
Superlatif flemmusañ
Exclamatif flemmusat

flemmus \ˈflɛmː.ys\

  1. Qui possède un dard venimeux.
    • An naered flemmus. — (Frañsez Vallée, An naered hag o flemm, in Arvor, niv. 53, 11 Genver 1942, p. 4)
      Les serpents venimeux, qui mordent.
  2. Piquant.
    • Trei ha distrei a rae war e wele, o ruilhal en e benn mennoziou ankenius, ha kaer d’ezañ esa o fellaat, e lamment warnañ krisocʼh-kriz, evel eur bagad moui flemmus war grocʼhen eur viocʼh, eviti d’ober skubadennou lost deus he gwella. — (Émile Ernault, Gwerziou Barz ar Gouet, Saint-Brieuc, 1903, p. 261-262)
      Il se tournait et se retournait sur son lit, roulant dans sa tête des pensées affligeantes, et il avait beau s’efforcer de les chasser, elles revenaient à la charge plus cruelles et plus âpres, comme une bande de mouches piquantes sur la peau d’une vache, malgré les coups de balai qu’elle leur donne avec sa queue.
  3. Satirique, blessant, caustique.
    • Hag heñ ha staga da jestraoui ha da ardaoui e-giz eur furlikin, da cʼhoapaat ha da cʼhodisa, da vramma ha da gana soniou flemmus. — (Gweledigez Mab Konglin, traduit par Roparz Hemon, in Gwalarn, niv. 47 , Here 1932,, p. 15)
      Et il se mit à gesticuler et à faire des grimaces comme un bouffon, à se moquer et à railler, à faire des pets et à chanter des chansons satiriques.

Dérivés[modifier le wikicode]