flingot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de flingue, avec le suffixe -ot.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
flingot flingots
\Prononciation ?\

flingot masculin

  1. (Militaire) (Familier) (Vieilli) Fusil de guerre.
    • Jeunesse héroïque
      Arme ton flingot
      Pour la République
      En avant, Moblot !
      — (Eugène Pottier, Le Moblot, 1871)
    • Allons, conclut-il, passe-moi ton sac et ton flingot, et surtout ne sois pas en retard. — (Alphonse Allais, À se tordre, 1891)
    • Tous laisseraient le gobelet d’étain pour prendre l’écuelle à cartouches et piqueraient, non plus dans le petit-salé de faubourg avec leur couteau de treize sous, mais dans le gras-double des bourgeois, avec la fourchette à une dent qui est au bout du flingot. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
  2. (Par analogie) (Familier) Fusil de chasse.
    • Il regarda le flingot, un Lefaucheux à deux coups, et constata, circonstance aggravante, que le coup de gauche avait été tiré. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Si cela enlève à la valeur du gibier, ça donne du prix à celle de son coup de flingot, un pigeon étant plus petit qu’un faisan. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 20)
  3. (Populaire) Fusil à aiguiser.
    • Flingot[... ] on sait que l'on nomme ainsi une tige de fer pointue, sur laquelle on aiguise les couteaux et dont se servent particulièrement les bouchers. — (L'Intermédiaire des chercheurs & curieux, 1882)
  4. (Argot) (Par analogie) Le ventre car parfois il fait du bruit comme un fusil de guerre.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]