florianesque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du poète Florian.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
florianesque florianesques
\Prononciation ?\

florianesque \Prononciation ?\

  1. (Vieilli) Candide ; champêtre ; pastoral ; plein de légèreté et d'innocence.
    • Un charme particulier s'attache au nom de Florian et au genre dont il est le père, le genre florianesque. Le mot florianesque évoque quelque chose de candide, de champêtre, de pur comme le cristal, de coquet comme Trianon ! — (Paul Gavault, Conférences de l'Odéon : 3e série (1917-1918), Hachette et Cie, 1919, p.137)
    • Florianesque ! le mot est devenu synonyme de candide, de pastoral, de champêtre et d'innocent. On a mis dans « florianesque » tout ce qu'il y a de blancheur sur la toison des brebis, de rosé sur le museau des agneaux, de mauve clair sur les bruyères des collines, […]. — (Léo Claretie, Histoire de la littérature française : Le dix-huitième siècle, P. Ollendorff, 1907, p.232)
    • Partie de la trop aimable idylle florianesque, son histoire d'amour peu à peu s'était assombrie jusqu'à prendre les couleurs arrières du roman flaubertien, qui dit l'universelle maldonne. — (Philippe Berthier, Figures du fantasme: un parcours dix-neuviémiste, Presses Universitaires du Mirail, 1992, page 164)
    • Cette imagerie, désormais triomphante, […] ne laisse rien à deviner. Elle est franchement pornographique. Les petites polissonneries du siècle dernier semblent florianesques à côté d'une aussi grosse indécence. — (Anatole Claveau, La Moralomanie, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., page 2)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]