foin de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Origine obscure : soit altération de fi, soit sens péjoratif de foin

Locution interjective [modifier le wikicode]

Invariable
foin de
\fwɛ̃ də\

foin de \fwɛ̃ də\

  1. Interjection exprimant le mépris ou le rejet d’une chose ou d’une personne.
    • On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
      Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
      Des cafés tapageurs aux lustres éclatants!
      On va sous les tilleuls verts de la promenade
      — (Rimbaud, Roman (1870))
    • Au p'tit jour on m'a réveillé,
      On secouait mon oreiller
      Avec une fougue plein' de promesses.
      Mais, foin des délices de Capoue !
      C'était mon père criant : " Debout !
      Vains dieux, tu vas manquer la messe ! "
      — (Georges Brassens, le Fantôme, 1966)

Prononciation[modifier le wikicode]