folkloriser

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    De folklore, avec le suffixe -iser.

    Verbe [modifier le wikicode]

    folkloriser \fɔl.klɔ.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

    1. Donner un caractère folklorique (à).
      • (Transitif) Ces deux groupuscules l'ont accusé de vouloir dénaturer la vie des Mélanésiens et de folkloriser leur culture, de s'être « vendu au pouvoir colonial » et de « collaborer avec le colonialisme pour faire diversion au moment où les Kanaks réclament le respect de leurs droits. — (Robert Bertram, La bipolarisation politique de la Nouvelle-Calédonie depuis 1975, Paris : Éditions de L'Harmattan, 2012, page 49)
      • Face à ce néopaganisme protéiforme, trois réactions sont à la fois courantes et critiquables : « folkloriser » ses diverses manifestations, circonscrire ce courant à une sensibilité politique marginale, minimiser du même coup son influence souterraine. — (Jean-Claude Guillebaud, La Refondation du monde, Éditions du Seuil, 2018, chap. 9)
      • Sans compter que la répétition des événements, majorés par d'incorrigibles mœurs insulaires et colportés par les médias nationaux de la caricature, folklorisait tristement la situation. Ce fut un curieux mélange. — (Max Obione, Le jeu du lézard, Le Havre : Éditions SKA (collection Noire Sœur), 2019, chap. 19)
    2. (Pronominal) Prendre un caractère folklorique.
      • Troisièmement, enfin, il réécrivirent l'histoire du nazisme et des dignitaires nazis, leur faisant subir un processus de « mythologisation », c'est-à-dire que les personnages et les faits historiques disparurent au profit d'une image mythique et le nazisme se « folklorisa », même si, globalement, la politique génocidaire nazie resta condamnée. — (Stephan François, L'occultisme nazi, chap. 4 : L'« histoire mystérieuse » et l'extrême droite française, Paris : CNRS Éditions, 2020)
    3. (Intransitif) S’adonner au folklorisme ; promouvoir le folklore.
      • Possédant une connaissance parfaite de sa langue maternelle, doté d'une gentillesse et d'une gaieté naturelles, il était tout indiqué qu'il « folklorisât ». — (Hyacinthe Yvia-Croce, Anthologie des écrivains corses: Écrivains d'expression corse, Ajaccio : Stamparia di A. Muvra, 1929, rééd. Ajaccio : Éditions Cyrnos et Méditerranée 1987, page 62)
      • Vêtus de feuilles, les derniers bardes folklorisaient à l'envi, mais le goût des mythes, la mise en place des aventures, des épopées, l'instinct d'aller voir dans les âmes désertaient la lande […]. — (Charles Le Quintrec, La Bretagne de Charles Le Quintrec, Éditions C. Bonneton, 1984, p. 118)

    Dérivés[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]