folliculaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de follicule avec le suffixe -aire.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
folliculaire folliculaires
\fɔ.li.ky.lɛʁ\

folliculaire \fɔ.li.ky.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux follicules.
    • Chaque ovocyte primaire s'entoure d'une couche unique de cellules épithéliales aplaties, les cellules folliculaires, qui dérivent des cellules des cordons sexuels. — (William Larsen, Embryologie humaine, traduit de l'anglais par Antoine Dhem, De Boeck Supérieur, 2003, page 12)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
folliculaire folliculaires
\fɔ.li.ky.lɛʁ\

folliculaire \fɔ.li.ky.lɛʁ\ masculin

  1. (Péjoratif) Celui qui rédige des feuilles périodiques ; journaliste.
    • Vaugoubert n’a pas eu à faire seulement aux intrigues de couloirs mais aux injures de folliculaires à gages qui plus tard, lâches comme l’est tout journaliste stipendié, ont été des premiers à demander l’aman, mais qui en attendant n’ont pas reculé à faire état, contre notre représentant, des ineptes accusations de gens sans aveu. Pendant plus d’un mois les amis de Vaugoubert ont dansé autour de lui la danse du scalp, dit M. de Norpois, en détachant avec force ce dernier mot. — (Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919)
    • Pour exciter le peuple et les folliculaires
      Qui est-c’ qui veut me prêter sa croupe populaire.
      — (Georges Brassens, Trompettes de la renommée)
    • C’est un mal-vivant, répondit l’abbé, qui gagne sa vie à dire du mal de toutes les pièces et de tous les livres ; il hait quiconque réussit, comme les eunuques haïssent les jouissants ; c’est un de ces serpents de la littérature qui se nourrissent de fange et de venin ; c’est un folliculaire.
      - Qu’appelez-vous un folliculaire ? dit Candide.
      - C’est, dit l’abbé, un faiseur de feuilles, un Fréron
      — (Voltaire, Candide, 1759, chapitre 21)

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]