fondement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin fundamentum de fundus (« fond »), fundare (« fonder »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fondement fondements
/fɔ̃d.mɑ̃/

fondement /fɔ̃d.mɑ̃/ masculin

  1. (Architecture) Maçonnerie qui sert de base à un édifice ou à une construction, et qui se fait dans la terre jusqu’au rez-de-chaussée. — Note : Il s’emploie surtout au pluriel.
    • Fondements profonds, solides.
    • Asseoir les fondements.
    • Ébranler, saper les fondements.
    • Reprendre des fondements.
    • Poser, jeter les fondements d’un édifice.
    • Fondements sur roc.
    • Fondements sur pilotis.
  2. (Par extension) (Au pluriel) Tranchée ou fossé que l’on fait pour commencer à bâtir.
    • Fouiller, creuser les fondements d’un édifice.
  3. (Poésie) (Par extension) La terre ou les rocs qui sont au-dessous de la base d'une montagne et qui la soutiennent.
    • La montagne fut ébranlée jusque dans ses fondements.
    • Les fondements de la terre, de l’univers.
  4. (Figuré) Ce qui fait le premier établissement d'une chose, ce qui le forme, ce qui le constitue.
    • Jeter, poser, établir les fondements d’un empire, d’un royaume
  5. (Figuré) Ce qui sert de base, de principal soutien, de principal appui.
    • À peu près en même temps que Bonnet faisait ses curieuses observations, les naturalistes découvraient d’autres phénomènes bien autrement inconciliables avec les idées qu’on regardait alors comme les fondemens[sic] de la science. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • La justice, les lois sont les fondements de la société.
    • Saper les fondements de l’état.
    • Les fondements de la philosophie d’Aristote.
  6. Cause, motif, sujet.
    • Il se plaint avec fondement.
    • Je ne dis pas cela sans fondement, sans quelque fondement.
    • C’est un bruit sans fondement.
  7. (Familier) Le derrière et plus particulièrement l’anus, l’extrémité du gros intestin.
    • Le médecin te prédit une nouvelle fistule à l’anus ; le doigt du Tout-Puissant assainira ton fondement. (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis, 1890)
    • Parfois elles étaient si dures les nouvelles selles merveilleuses, qu'elle en éprouvait un mal affreux au fondement... Des déchirements... Elle était obligée de se mettre de la vaseline alors avant d'aller aux cabinets. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]