fontaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Fontaine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1100-50) Du latin aqua fontana (« eau de source »)[1], dérivé de fons (« source, fontaine ») (cf. italien fonte, espagnol fuente, portugais fonte).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fontaine fontaines
\fɔ̃.tɛn\
Fontaine Trevi à Rome (2)
Une fontaine à chocolat (3)

fontaine \fɔ̃.tɛn\ féminin

  1. Eau vive qui sort de terre.
    • Là, au fond d’un chemin creux, à côté d’un bouquet de jeunes saules, je trouvai la fontaine dont l’existence a pu seule rendre Chausey habitable. La présence d’une source sur ce bloc de granit, à plusieurs lieues des côtes, est un fait très curieux et passablement difficile à expliquer. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La « Revue des Deux Mondes », tome 30, 1842)
    • Une fontaine qui ne jaillissait, de mémoire d’homme, qu’à la fonte des neiges, avait coulé sans interruption depuis. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Qui n’a même reconnu un vestige des anciens cultes païens dans ces libations faites à des fontaines sacrées que leurs propriétés curatives ont rendues célèbres ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Un aqueduc du IIe siècle, long de 3 km amenait l’eau de la fontaine Bonnet pour alimenter des thermes gallo-romains, situés à un carrefour des voies antiques près de l’actuel presbytère d’Arthon. — (Le Petit Futé Loire-Atlantique 2012-2013, p.119)
  2. (Par extension) Corps d’architecture qui sert pour l’écoulement, pour le jeu des eaux d’une fontaine.
    • Ces chiffres comparés avec le nombre de pieds cubes d'eau que les aqueducs de la ville fournissent en 24 heures, démontreraient, ce que la simple inspection des fontaines publiques aux diverses heures du jour et de la nuit prouve déjà, que les deux tiers environ de l’eau potable qui arrive à Lausanne se répandent dans les égouts , sans avoir été préalablement utilisés. — (Charles Louis Mayor, Essai sur un procédé pour la distribution de l'eau potable, Lausanne : chez Georges Bridel, 1846, p. 5)
    • Que je boive à fond
      L’eau de toutes les fontaines Wallace,
      Si, dès aujourd’hui,
      Tu n’es pas séduit
      Par la grâce
      De cette jolie fée
      Qui d’un bouge a fait
      Un palace.
      — (Georges Brassens, Le Bistrot, in Les Funérailles d'antan, 1960)
  3. (Par analogie) Appareil distribuant une boisson.
    • Le gouvernement a décidé de lutter contre l’obésité en interdisant à partir de vendredi les fontaines à soda qui proposent leurs boissons à volonté, gratuitement ou pour un prix forfaitaire. — (Les fontaines de soda à volonté désormais interdites, lexpress.fr, 26 janvier 2017)
    • On remplit la base chauffante de la fontaine de chocolat fondu au préalable, puis on met l’appareil en marche : il ne reste plus qu’à regarder le chocolat couler en cascade. — (Michèle Fourret, Le chocolat… Pour fondre de plaisir, Réponses Cuisine, printemps 2006, page 78)
  4. (Vieilli) Récipient dans lequel on garde de l’eau, pour les usages domestiques.
    • Fontaine de grès. Fontaine de cuivre. Fontaine à filtre. Le robinet d’une fontaine.
  5. (Physique) Machine d’où l’on fait jaillir un liquide par la pression et la force élastique de l’air.
    • Fontaine de compression. Fontaine de Héron.
  6. (Jonglerie) Figure faite avec un nombre pair d’objets qui consiste à lancer chacun à la même main.
  7. (Cuisine) Tas de farine au centre duquel on fait un trou en vue d’y incorporer un liquide, un œuf, etc.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

fontaine \fɔ̃.tɛn\

  1. Féminin singulier de fontain.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « une fontaine [yn fɔ̃.tɛn] »
  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « fontaine »
  • France (Toulouse) : écouter « fontaine »
  • France (Angers) : écouter « fontaine »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • fontaine sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • fontaine dans le recueil de citations Wikiquote Wikiquote-logo.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1160) Du latin fontana.

Nom commun [modifier le wikicode]

fontaine \Prononciation ?\ féminin

  1. Fontaine.
    • Deus est funteine de pité — (La vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, p. 85, c. 1170. Ici, figuré.)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fontaine fontaines
\Prononciation ?\

fontaine \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. (Loire-Atlantique) Puits.

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]