forage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De forer avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
forage forages
\fɔ.ʁaʒ\
Forage à la tarière.

forage \fɔ.ʁaʒ\ masculin

  1. (Arts) Action de forer ou résultat de cette action.
    • Pendant toute la nuit, le forage fut continué, les hommes se relayant d’heure en heure. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Un mât d’une trentaine de mètres fend le ciel gris de Jouy-le-Châtel, en Seine-et-Marne. De loin, c’est la partie la plus visible d’une immense plate-forme de forage. — (Ludovic Dupin, Welcome to Texas sur Brie, dans L'Usine nouvelle, n° 3416 du 26 mars 2015, p. 8)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du bas-latin foragium, foraticum.

Nom commun [modifier]

forage

  1. (Droit) Droit des comtes perçu sur le vin, la bière et l’hydromel : droit d’affor  : droit de mettre le vin en perce, mettre un tonneau en perce, .
    1. droit de taxer, fixer le prix du vin, après avoir percé le tonneau avec un foret,
    2. droit de vendre ensuite ce vin dans un fief.
      • Le droit de forage de vins, cervoise et autres breuvages qui se vendent en la Ville à bloc et en grosse, appartient à l'Evêque du lieu — (Coutume de Thérouanne )
  2. Droit de forage sur les poissons et les harengs vendus en panier, appartenant au châtelain et vicomte.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

forage

  1. Fourrager, collecter, fouiller.

Nom commun [modifier]

forage

  1. Fourrage.

Prononciation[modifier]

Prononciation manquante. (Ajouter)