fourche patibulaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Locution composée de fourche et de patibulaire.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fourche patibulaire fourches patibulaires
\fuʁʃ pa.ti.by.lɛʁ\

fourche patibulaire féminin

  1. (Histoire) Gibet à plusieurs piliers qu’on élevait dans la campagne pour exposer les condamnés à mort après leur pendaison.
    • Ah! ce que j’entends, serait-ce la bise nocturne qui glapit, ou le pendu qui pousse un soupir sur la fourche patibulaire ? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit , 1842)
    • Le seigneur viscontier qui ne trouvait pas d’endroit convenable pour établir la fourche patibulaire, pouvait même contraindre le propriétaire d’un champ à lui céder l'emplacement dont il avait besoin : c’était une application anticipée de la loi d’expropriation pour cause d’utilité publique. — (Edmond Lecesne, Exposé de la législation coutumière de l'Artois, page 126, 1869)

Notes[modifier le wikicode]

Souvent utilisé au pluriel : fourches patibulaires

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]