fournir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Attesté sous la forme fornir en ancien français, de l’ancien bas francique *frumjan (« accomplir, effectuer ») → voir frommen (« être utile, servir à »), fromm (« observant, servant Dieu, pieux ») en allemand, to frame (« construire, manigancer ») en anglais, de fruma « bénéfice, avantage » (→ voir Fromm en allemand), de *frumo « premier » → voir former (« précédant »).
On explique la forme en /n/ par assimilation avec garnir de sens proche et dissimilation avec fourmir, fourmier, fromier (« trembler »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fournir /fuʁ.niʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Pourvoir ; approvisionner.
    • Mais, somme toute, les dirigeables n’étaient pas mieux fournis, en fait de cuirassement et d’armement, que la plus petite canonnière. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 290 de l’éd. de 1921)
    • Toutes ces plantes appartiennent à la classe des cultures dites industrielles, parce qu'elles fournissent des produits qui servent de matières premières à l'industrie. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.101)
    • (Absolument) — Ce commerçant qui fournit dans cette maison. - Il se 'fournit' d’ordinaire chez ce marchand.
  2. Livrer ; procurer ; faire avoir.
    • Pourquoi construire d'inconfortables maisons en planches et en tôle ondulée quand le feuillage des cocotiers peut vous fournir des abris toujours frais? (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Encore aujourd'hui, le diocèse de Rodez est, de tous, celui qui fournit le plus grand nombre de prêtres, le plus grand nombre de missionnaires. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En effet, en dehors des tossafistes, qui illustrèrent le rabbinat français au XIIe et XIIIe siècle, la famille de Raschi a fourni au judaïsme maintes célébrités. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Fournir de l’argent à quelqu’un. - Je fournirai les fonds nécessaires.
    • Il est juste de lui rendre ce qu’il a fourni pour vous.
    • L’huile que fournissent les graines de colza.
    • Cette école préparatoire est destinée à fournir des officiers, des professeurs, des administrateurs, etc.
    • Ce livre m’a fourni plusieurs citations, des idées, des renseignements.
  3. (En particulier) (Cartes à jouer) Mettre la carte qui est prévue par la règle du jeu.
    • Si vous avez de l’atout, vous devez en fournir.
  4. (En particulier) Produire, exposer, surtout en termes de procédure et d’administration.
    • Fournir ses défenses, ses griefs.
    • Il n’a pas fourni toutes les pièces du dossier.
    • J’en fournirai la preuve quand on le voudra.
  5. (Hippologie) Parcourir l'espace de dressage
    • Ce cheval a bien fourni la carrière.

fournir intransitif

  1. Subvenir, contribuer en tout ou en partie.
    • Fournir à la dépense.
      Fournir aux frais.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fournir /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Variante de fornir.

Références[modifier | modifier le wikicode]