foutaise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De foutre, avec le suffixe -aise.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
foutaise foutaises
\fu.tɛz\

foutaise \fu.tɛz\ féminin

  1. (Familier) Chose sans importance, sans utilité, sans intérêt, dénuée de sens.
    • Quand il arriva vers chez Doni, pouf ! il prit une première bûche en jurant des « tonnerre de Dieu ! » contre ce sale chemin que le père Bréda, le cantonnier (un feignant qui n’avait fait que sept ans et la campagne d’Italie, quelle foutaise !) entretenait salement mal. — (Louis Pergaud, La Guerre des boutons, 1912, livre I)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
    • On ne peut tout de même pas espérer d’être récompensé au Ciel quand on a, pendant toute sa vie, manqué de respect à la République qui est notre mère à tous que nous sommes...
      – Comédie ! Foutaise ! s’écria le curé. C’est une manœuvre ! »
      — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 190.)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir bagatelle

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]