fréter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : frêter

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français freter dérivé de fret avec le suffixe -er.

Verbe [modifier le wikicode]

fréter \fʁe.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine marchande) Donner un bâtiment en location, en totalité ou en partie.
    • Fréter un navire. Fréter au mois, au voyage, au tonneau.
  2. Prendre un bâtiment en location.
    • Nous achetâmes des marchandises, et, après les avoir embarquées sur un vaisseau que nous frétâmes entre nous trois, nous fîmes mettre à la voile avec un vent favorable. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. VIe nuit)
    • Comment viendrait-il à notre secours ? Fréterait-il un navire pour nous chercher ? — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Actuellement, il a l’intention de fréter une vedette équipée d’appareils émetteurs et de systèmes de contrôle, […], et de la laisser dériver entre la Floride et les Bahamas. — (Charles Berlitz, Le Triangle des Bermudes, traduit par J. Hall et J. Lagrange, Flammarion, 1975, page 95)
    • (Par extension) (Courant) Fréter un véhicule.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Prendre à location

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]