fraicheur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : fraîcheur

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) De l'ancien français fraiscor (« endroit où il fait doux ») dérivé de « frais » issu du francique frisc de sens identique.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fraicheur fraicheurs
\fʁɛ.ʃœʁ\

fraicheur \fʁɛ.ʃœʁ\ féminin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Froid doux et modéré.
    • La fraicheur du temps, de l’air.
    • La fraicheur de la nuit, des matinées.
    • La fraicheur de l’eau, d’une boisson, etc.
  2. (Vieilli) (Marine) Vent très faible qui suit ou qui précède le calme.
    • Il vient un peu de fraicheur.
    • La brise est finie, il n’y a plus qu’une légère fraicheur.
  3. Froidure.
    • La fraicheur du soir est perfide dans cette saison.
    • Il fait quelquefois des fraicheurs qui nuisent à la vigne.
  4. (Vieilli) (Familier) Froissage musculaire causée par un froid humide.
    • Cela cause des fraicheurs.
    • Ce n’est pas un rhumatisme, ce n’est qu’une fraicheur.
  5. (Figuré) Lustre, brillant, éclat agréable des fleurs, du teint, des couleurs, etc.
    • Cette rose a perdu sa fraicheur.
    • La fraicheur du visage de la jeunesse.
    • La fraicheur du coloris, dans un tableau.
  6. État de ce qui est frais, de ce qui reste sans altération, conserve son premier état.
    • La fraicheur d’un costume.
    • La fraicheur d’une viande.
  7. (Figuré) Grâce naturelle, légèreté, pureté.
    • La fraicheur des pensées, de l’imagination, du style.
  8. Spontanéité.
    • La fraicheur des sentiments.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]