franc-tireur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De franc et tireur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin franc-tireur
\fʁɑ̃.ti.ʁœʁ\

francs-tireurs
\fʁɑ̃.ti.ʁœʁ\
Féminin franc-tireuse
\fʁɑ̃.ti.ʁøz\
franc-tireuses
\fʁɑ̃.ti.ʁøz\

franc-tireur

  1. Celui qui fait partie d’un corps franc organisé pendant une guerre pour combattre parallèlement avec l’armée régulière.
    • En même temps, des compagnies de francs- tireurs s’organisaient avec frénésie. Frères de la Mort, Chacals du Narbonnais, Espingoliers du Rhône, il y en avait de tous les noms, de toutes les couleurs, comme des centaurées dans un champ d’avoine. — (Alphonse Daudet, La défense de Tarascon, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 63.)
    • – Moi, franc-tireur ? ricana Maloret, ma foi non. Des crapules qui passaient leur temps à marauder et à se soûler, voilà ce que c’étaient, les francs-tireurs. Tellement qu’ils en ont fait, le monde aimait mieux voir arriver les Prussiens. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 211.)
    • Obsédées par la crainte des « francs-tireurs », les troupes d'invasion ont déjà, le 24 août, incendié Haybes et mis à mort soixante civils du lieu, avec une grande cruauté […] — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
  2. (Figuré) Personne agissant de façon autonome, hors des structures.
    • Il a toujours revendiqué sa liberté vis-à-vis des partis et des écoles, c'est un franc-tireur en somme.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

  • Le féminin franc-tireuse et sa variante une franc-tireur sont rares.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]