frangin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1821) Apparait avec le sens de « copain », origine obscure[1] :
  1. un dérivé irrégulier de frère, le suffixe est inexpliqué, mais dans toutes les langues, les synonymes familiers de frère ont subi beaucoup de déformations ; « On dit aussi fralin » (Dictionnaire de la langue verte: argots parisiens comparés, 1867) → voir bratr, brach et brácha en tchèque ;
  2. emprunt à l'argot piémontais franzino « id. » (Bl.-W.5), mais l'inverse (emprunt à l'argot français) est aussi possible ;
  3. de l'argot canut lyonnais, où le mot serait dérivé de frange (frangin signifiant proprement « ouvrier qui fait des franges »), le nom de famille Frangin est attesté au XVIIIe siècle.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin frangin
\fʁɑ̃.ʒɛ̃\
frangins
\fʁɑ̃.ʒɛ̃\
Féminin frangine
\fʁɑ̃.ʒin\
frangines
\fʁɑ̃.ʒin\

frangin masculin

  1. (Familier) Frère, frérot, copain, camarade.
    • Mais quoi ! C'était pas non plus une raison si tu renonçais à l'entreprise pour abandonner un frangin comme moi à la dérive. (Maurice Drack, Le petiote: drame en cinq actes et six tableaux, 1880)
    • Son frangin, il ne pouvait guère s'entendre avec lui. Pas du tout le même genre, les deux frères. (Jo Barnais, Mort aux ténors, Série noire, Gallimard, 1956. Ch. V, p. 37)
  2. Surnom donné à un frère, dans le jargon de la franc-maçonnerie.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]