fransquillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Fransquillon

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

D'après Jacques Mercier (2003), ce mot date du XVIIIe siècle et est dérivé de "francillon".

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fransquillon fransquillons
\fʁɑ̃.ski.jɔ̃\

fransquillon \fʁã.ski.jɔ̃\ masculin

  1. Désignation péjorative d’un Belge cherchant à parler français de façon puriste ou d’un Flamand d’expression française.
    • Le fransquillon n’est pas là ? — M.Albert ? Mais non. Il y a longtemps qu’il ne mange plus ici. — (Frantz Fonson et Fernand Wicheler, Le Mariage de Mademoiselle Beulemans, 1910)
    • Rien que l’emploi des mots soixantes-dix et quatre-vingt-dix au lieu de septante et nonante, m’a valu plus d’une fois l’épithète de fransquillon […] — (Henri Forir, Dictionnaire liégeois-français, tome 1, 1866, p. vii)

Notes[modifier le wikicode]

Le verbe fransquillonner est attesté mais peu usité. En Flandre, le fransquillon (nl. "franskiljon") est un Flamand parlant, ou préférant parler français, particulièrement haï par les Flaminguants.

"Franskiljon" a connu son heure de gloire pendant la lutte d'émancipation de la Flandre vis-à-vis de la bourgeoisie francophone dominante. Actuellement le mot est encore employé dans un contexte historique mais a pratiquement disparu du langage courant.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]