frein

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIe siècle) Du latin frenum (« mors, bride »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
frein freins
\fʁɛ̃\

frein \fʁɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Mors, partie de la bride qu’on met dans la bouche du cheval pour le gouverner.
    • Un cheval qui mâche son frein, qui ronge son frein.
  2. (Figuré) Ce qui retient dans les bornes du devoir, de la raison.
    • L’honneur, les lois, les bienséances sont autant de freins qui retiennent les hommes qui les empêchent de mal faire.
    • Sa passion ne connaissait plus de frein.
    • Mettre un frein à ses désirs, à ses passions, à sa colère, à son ressentiment.
  3. (Figuré) Personne qui constitue une entrave au bon déroulement d’un acte, au bon avancement d’une entreprise commune.
    • Matuidi, un frein pour le transfert de Rabiot ? — (buzzsport.fr, 9 juillet 2018)
  4. (Par analogie) (Anatomie) Ligament qui bride ou retient quelque partie ou quelque organe du corps.
    • Le frein de la langue.
  5. (Mécanique) Dispositif destiné à modérer la vitesse d’un mécanisme, à enrayer les roues d’un véhicule.
    • […] le bateau raidissant sa chaîne cassa ses bosses ; le frein du guindeau se rompit ; il fallu mouiller le seconde ancre pour pouvoir le réparer. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La place de la Nation, […], s'ouvrait à tous les vents. Des tramways éclairés et vides y décrivaient, en piaulant sur leurs rails, une courbe laborieuse et quelques rares taxis, ralentissant l'allure, répondaient du crissement brutal des freins. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Si la topographie l'exige, le préfet peut imposer sur certaines voies l'obligation de munir tout véhicule d'un frein ou d'un dispositif d’enrayage. — (Article 17, Code de la route, France, 30 octobre 1935)
  6. (En particulier) Petite pièce fixée sur un écrou et qui l’empêche de se desserrer.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus frein figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • frein sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

frein \Prononciation ?\ masculin

  1. (Équitation) Frein.
    • Di m’avant que ce signefie
      Que tu n’as frein n’esperon, di
      — (Meraugis de Portlesguez, édition de Michelant, page 76, début du XIIIe siècle)
    • n’as frain ne esperons — (idem, manuscrit du Vatican, f. 108r.)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]