freiner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1907) Du latin frenare (« brider, freiner »).

Verbe [modifier le wikicode]

freiner \fʁɛ.ne\ ou \fʁe.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se freiner)

  1. (Intransitif) Retenir, ralentir, arrêter à l’aide d’un frein.
    • Car en BMX on ne freine pas, on fonce. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 16 juillet 2022, page 26)
    • Pris d’un zèle soudain, il redéposa son fardeau dans la camionnette, bondit à son volant, et dégagea le véhicule avec une telle brusquerie, qu’un conducteur, trop serré, freina brutalement, et l’agonit d'insultes. — (Serge Montigny, Meurtres pour dames, Librairie des Champs-Élysées, 1978, chapitre VIII)
  2. (Transitif) Ralentir dans son mouvement.
    • Quand il s'agissait de livrer en Allemagne ou au Luxembourg, le dépotage des citernes de notre flotte était freiné par le système de raccord allemand Storz, la norme dans ces deux pays. — (Le raccord français/allemand : Une pièce maîtresse pour la sécurité et l'efficacité, dans Tratel'action, n°2, décembre 2015, page 5)
    • Le vent freinait les coureurs.
  3. (Pronominal) (Sens figuré) (Familier) Se modérer.
  4. transitif indirect (Familier) Ralentir une consommation ou une pratique.
    • Les temps devenant plus durs, il a fallu freiner sur les dépenses.
    • Depuis qu'elle a freiné sur les jeux vidéos, elle est plus disponible.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]