freluquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIe siècle) Dérivé de freluque (« mèche de cheveux »), variante de freluche.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
freluquet freluquets
\fʁǝ.ly.kɛ\

freluquet \fʁǝ.ly.kɛ\ masculin

  1. (Arts) Petit poids en plomb qui sert, dans la fabrication des houppes, des glands, à retenir chaque brin pendant qu’on le passe et qu’on le fixe.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Se dit d’un homme petit, mince, chétif, sans apparence. Il se dit aussi d’un homme frivole, prétentieux et sans mérite, Un godelureau.
    • Ce n’est qu’un freluquet, un petit freluquet. Il est familier.
    • Ce freluquet-là! il en conte à toutes les femmes. (George Sand, Valentine, 1832)
  3. (Figuré) (Péjoratif) Se dit aussi d'un animal, fluet, fragile, petit.
    • « C'était vrai, cela ; elles devraient avoir un chien, quand ce ne serait que pour donner l'éveil. Pas un gros chien, Seigneur ! Que feraient-elles d'un gros chien ! Il les ruinerait en nourriture. Mais un petit chien (en Normandie, on prononce quin), un petit freluquet de quin qui jappe. » (Guy de Maupassant, extrait de « Pierrot », un des Contes de la Bécasse)
    • Il eut bien lʼidée de se cacher à quatre pattes entre les fauteuils, voire de faire irruption juste devant eux en beuglant de toutes ses forces à ce freluquet ce quʼil pensait de son comportement. (Gilles Legardinier, Quelqu’un pour qui trembler. Paris, Fleuve éditions, 2015. 427 p. ; 23 cm. ISBN 978-2-265-09927-2. La citation se trouve en page 84 de cette édition.)

Références[modifier]