fressure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français froissure, du latin frixura (« poêle à frire, friture »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fressure fressures
\fʁɛ.syʁ\

fressure \fʁɛ.syʁ\ féminin

  1. (Boucherie) Ensemble de plusieurs parties intérieures de quelques animaux comme le foie, le cœur, la rate et le poumon.
    • Oui, ça n’est pas tout ; aujourd’hui une dent, demain une oreille ; s’ils pouvaient trouver une sauce pour manger nos fressures comme celles des veaux, ils mangeraient du chrétien ! dit la vieille Bonnébault, qui montra son profil menaçant au comte quand il passa, lui lança un regard mielleux et lui fit la révérence. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, deuxième partie, chapitre sixième)
    • D’autres abats sont vendus pour la consommation directe : le foie, la langue, la tête, les pieds, les rognons, la rate ou la cervelle, la fressure, appelée communément mou et qui comprend les poumons et le cœur. — (Jean-Marie Bourre, De l’animal à l’assiette, 1993)
    • Comme il traversait le quartier des halles pour descendre au port, bouchers et bouchères, accourus sur le pas de leur porte, l'injurièrent grossièrement en lui jetant des tripes et de la fressure au visage. — (René Grousset, L'Epopée des croisades, Perrin, 1995, 2017, page 319.)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]