fricotier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De fricot avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin fricotier
\fʁi.kɔ.tje\
fricotiers
\fʁi.kɔ.tje\
Féminin fricotière
\fʁi.kɔ.tjɛʁ\
fricotières
\fʁi.kɔ.tjɛʁ\

fricotier \fʁi.kɔ.tje\ masculin (équivalent féminin : fricotière)

  1. (Vieilli) Cuisinier qui n’apprête que des mets grossiers.
    • — Quoi? qu’est-ce à dire ? s’écria à son tour le Macabre. Arrive ici, vieux fricotier, et montre ton sale museau à la compagnie. Par la mort-diable ! s’il y a ici quelque supercherie et qu’un vil gâte-sauce ait usurpé les fonctions de maître-queux, je prétends faire de son cuir une écumoire. — (George Sand [Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant], Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, tome II, chap. LV, Éditions Calmann-Lévy, Paris, 1879, page 142)
    • Ces jours-là, j’achetais deux sous de pain chez le boulanger et un sou de gras-double au fricotier. Le fricotier ou la fricotière éventrait d’un coup le pain que je lui confiais, piquait avec un trident de fourchette deux ou trois morceaux dans la poêle où ils nageaient au milieu d’un bain de graisse, les mettait dans les flancs du pain après les avoir saupoudrés de sel et arrosés de vinaigre, recevait les cinq centimes, et enfin je pouvais aller dîner. — (Jules Vallès, Les Réfractaires, Achille Faure libraire-éditeur, Paris, 1866, pages 45-46)

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]