fulminer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1330)[1] Du latin fulminare, « lancer la foudre », dérivé de fulmen, « foudre ».

Verbe [modifier le wikicode]

fulminer \fyl.mi.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Chimie) Faire explosion.
    • Cette composition, cette poudre fulmine au moindre choc. La moindre pression la fait fulminer.
  2. (Figuré) Invectiver contre quelqu’un, le menacer, être furieux.
    • […], il saisit dans ses bras la jeune fille […], et l’emporta hors de la chambre malgré ses lamentations, et sans avoir égard aux menaces et au défi qu’Ivanhoé fulminait contre lui. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Au milieu du XIe siècle, Pierre Damien fulmine contre les Dialecticiens et la philosophie. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Vous fulminez quand on vous dit « cet apprenant souffrait d’un surcroît pondéral qui ne lui permettait pas de briller au cours des séquences de motricité », plutôt que « cet élève obèse ne pouvait pas briller au cours de gym » ? — (Libération, 10 décembre 2007)


fulminer transitif

  1. (Droit canon) Publier (une condamnation, une excommunication) dans les formes requises.
    • Grégoire XIV, qui venait de succéder à Sixte-Quint, […], renouvela l’excommunication contre Henri, et fulmina les bulles les plus violentes contre tous ses adhérents. — (Théophile Lavallée, Histoire des Français, 1863)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « fulminer », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage