gâchis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de gâcher avec le suffixe -is.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
gâchis
\gɑ.ʃi\
ou \ga.ʃi\

gâchis \ɡɑ.ʃi\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Mortier fait de plâtre, de chaux, de ciment délayé avec de l’eau.
  2. (Par analogie) Terrain détrempé par la pluie.
    • On patauge dans ce gâchis.
    • Le dégel cause bien du gâchis.
  3. (Figuré) (Familier) Situation inextricable résultant d’un mélange d’éléments divers qui interviennent dans une affaire, la compliquent et se contrarient.
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, un désarroi, grâce auquel des quartiers entiers échappaient à toute loi, devenaient impénétrables aussitôt que des batailles et des tueries de rue à rue y éclataient. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 210 de l’édition de 1921)
    • L’Université d’Ottawa n’est pas la première à sombrer dans la censure, mais rien n’enlève à Jacques Frémont la responsabilité du gâchis actuel. — (Josée Legault, Nourrir la polarisation est un jeu dangereux, Le journal de Montréal, 21 octobre 2020)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]