gâtine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Gâtine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français gastine (XIIe siècle) ; ancien haut-allemand wastjan, ravager [1].

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gâtine gâtines
\ɡa.tin\

gâtine \ɡa.tin\ féminin

  1. (Agriculture) Terre marécageuse, en friche ou de faible rendement, difficile à cultiver.
    • […] : car il n'y a nulle justesse à opposer les seules terres cultivables de l’Égypte, à toutes les terres de la France en général: il falloit au moins en excepter les forêts, les gâtines, les bruieres, les landes de Bourdeaux, & d’autres cantons, qui ne valent pas mieux que les hauteurs de la Thébaïde, où le bédouins trouvent de quoi faire paître leurs chevaux. — (Corneille de Pauw, Recherches philosophiques sur les Egyptiens et les Chinois, tome 1, Berlin , chez G. J. Decker, 1773, page 100)
    • La départementale 59, dont nous parcourons les longues lignes droites depuis notre départ, est mollement vallonnée, roulante et peu encombrée.
      Les manuels de géographie nous disent que cette région est une gâtine – très précisément la gâtine de Loches et de Montrésor - terme qui signifiait « 
      désert » en vieux français et « terre marécageuse, imperméable et stérile » dans les dictionnaires actuels. Ces définitions suffisent à décrire l’environnement sans grand intérêt que notre petit groupe traverse. — (Gilbert Jaccon, Le Livre de mes Rayons du Centre, tome 2 (2006-2010), chez l'auteur/Lulu.com, nouvelle édition, janvier 2016, page 162)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gâtine gâtines
\ɡa.tin\

gâtine \ɡa.tin\ féminin

  1. (Élevage) Sorte de maladie du ver à soie.
    • La maladie des vers à soie désignée sous le nom de gâtine, de pébrine, a causé à la France, et nous pouvons dire au monde entier, des pertes très-considérables qui s'élèvent à des centaines de millions. — (A. de La Valette, « Les éducations régénératrices du ver à soie », dans L'Insectologie agricole, Paris : Librairie de E. Donnaud, n° 3, avril 1867, p. 78)
    • […] ; et les vers à soie en proie à la pébrine ou à la gâtine ne fournissent plus aux campagnes leur appoint précieux. — (La ramie, nouveau textile soyeux: communication présentée à la Société des sciences industrielles de Lyon, dans la séance du 14 février 1877, par M. Léger, Lyon : Imprimerie Storck, 1877, p. 4)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « gâtine », définition dans le dictionnaire Littré : https://www.littre.org/definition/gâtine