génésique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de genèse et -ique. Note : la forme étymologique est génésiaque.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
génésique génésiques
\ʒe.ne.zik\

génésique \ʒe.ne.zik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui tient, qui a rapport aux faits physiologiques de la génération.
    • Les méridionales ont la réputation d’être dévorées d’appétits génésiques. — (Yves Guyot, La Prostitution, 1882)
    • Et la grande innocence bestiale nous guérira de notre goût pour le péché, cette maladie de l’instinct génésique. — (Denis de Rougemont, L’Amour et l’Occident - édition de 1946)
    • Jean Borie, en accord avec Sartre aussi bien qu’avec Foucault, souligne qu’un retournement s'était, à ce propos, opéré depuis le XVIIIe siècle ; le désir et la jouissance, que l’on cesse d’exalter en les associant à la génération, se trouvent relégués au nouveau statut d’instinct génésique; dès lors, le coït conjugal se trouve plus étroitement associé à la notion de devoir. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
  2. Qui a rapport à la genèse d’un corps, d’une substance, d’un être.
    • Là, dans les hôtels démeublés et sans vitres aux fenêtres barrées de planches en croix, dans le soleil mouillé qui perce les brumes deux heures à peine aux courtes journées d’hiver, des infirmières dont les noms sont dans le Gotha avaient dû danser, folles de la folie génésique des femmes dans les grands massacres, avec les beaux blessés récupérables qu’on réexpédiait à Verdun, les voiles flottant autour des sourires de guerre, et des tasses de thé si distinguées — là l’amiral Ronarc’h saluait les dames — les longues jupes entravées, l’œil charbonneux de Mary Pickford — avec ce cérémonial plein de branche de la vieille marine qu’il avait vu encore dans les rues de Brest à l’amiral Guépratte : tout cela d’un mystère et d’un éloignement extraordinaires, maintenant qu’on en avait tant ri. — (Julien Gracq, Récit, in Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, p. 167)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]