génisse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire *jenīcia, altération de *jūnīcia, en latin classique junix, -icis (« génisse, jeune vache »), dérivé de juvenis (« jeune »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
génisse génisses
\ʒe.nis\
Génisse charolaise.

génisse \ʒe.nis\ féminin (équivalent masculin : bouvillon)

  1. (Élevage) Jeune vache nullipare.
    • Voyez-vous, à la tombée du jour, les plus petits courir à travers bois au-devant de l’aîné, qui ramène deux génisses du pâturage ? — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Une bousculade plus violente se produisit ; les petits veaux et les génisses rejetés de droite et de gauche par la poussée des grands bestiaux s’égratignèrent aux ronces flottantes des haies. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Pourtant cette nuit-là, on avait mal dormi : la génisse aux Mortiers vêlait et le Camille y avait veillé jusqu’au petit jour. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, p. 19)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Variantes dialectales[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]