gadoue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Plusieurs étymologies sont proposées :
  • (1561)[1] Étymologie inconnue[2]. Certains le rapprochent du latin cadere (« chuter, choir, tomber ») comme déchet via déchoir. Une origine germanique n’est pas exclue[3] : le wallon a godau (« jus de fumier »), l’allemand Kot.
  • Dans les mémoires d'agriculture, d'économie rurale et domestique, publiés par la Société royale d'agriculture de Paris en 1815, il est écrit que c'est dans la commune de Wasquehal que le mot gadoue fut employé pour la première fois et aussi l'appelle-t-on, du wacqua, nom de la commune, dans le patois du pays[4].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gadoue gadoues
\ɡa.du\

gadoue \ɡa.du\ féminin

  1. (Vieilli) Matière fécale tirée des fosses d’aisances dont on se sert comme engrais.
    • Tu es un peu jeune, mon petit gars, pour nous mettre le nez dans la gadoue, à nous, les vieux. — (Nikolaï Gogol, Les nouvelles de Petersbourg - Le portrait, 1835 (traduction d’André Markowicz, réédition Éditions Acte Sud, 2007, page 187))
    • Dans certaines régions, notamment dans le nord de la France, les matières de vidange sont fréquemment employées pour la fertilisation du sol ; on leur donne le nom d'engrais flamand, courte-graisse ou gadoue. — (O. Bussard, Cultures légumières, 1943)
  2. Boues et immondices des rues, ordures, qui sont employées comme engrais.
    • Tout cela forme la gadoue, l’engrais si recherché par les paysans des environs de Paris, qui s’en servent pour faire pousser nos violettes et nos fraises. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Par extension) (Familier) Boue, terre humide.
    • Patauger dans la gadoue.
    • Un travail de plusieurs semaines, qui s’annonce long et difficile, à genoux dans la gadoue. Une course contre la montre, l’eau et l’automne : la nappe phréatique ne demande qu’à remonter à la moindre pluie et il a déjà fallu pomper pour dégager les salles. — (Pierre Barthélémy, Un manoir épiscopal sauvé des eaux dans le Pas-de-Calais sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 25 septembre, consulté le 4 octobre 2017)
  4. Neige sale à moitié fondue.
    • Ce que j’ai pu avoir froid dans cette sale ville ! Personne ne chauffe, et dans la rue, c’est la gadoue, ni neige ni eau… — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, pages 291-292)
    • — Eh ben je te jure, heureusement qu'elle était pas éternelle, la neige. Elle a fondu presque aussitôt, mais elle nous a laissé une gadoue... les vaches en avaient jusque-là ([…]) et nous jusque-là ([…]). — (Olivier Deck, La Neige éternelle, Éditions Albin Michel, 2013)
    • L'un d'eux glisse dans la gadoue de neige fondue et de terre. La place du marché forme un gigantesque bourbier. — (Sandy Williams, Sidhe, tome 2 : Éclats de chaos, traduit de l'anglais (États-Unis) par Clémentine Curie, Éditions Milady, 2013, chapitre 11)
    • Il se souvenait du silence, du ciel couleur d'étain, des cristaux de givre qui lui écorchaient le nez, les joues ; de cette gadoue, neige et boue qui le faisait trébucher. — (Irène Chauvy, L'affaire des glacières: Roman policier historique, Plombières-les-Bains : Éditions Ex-Aequo, 2017, chapitre 21)

Synonymes[modifier le wikicode]

Excréments (1) :

Boue (2) :

Neige sale à moitié fondue (4) :

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]