galéjer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1888)[1] Dérivé de galéjade[1].

Verbe [modifier le wikicode]

galéjer \ɡa.le.ʒe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Plaisanter, raconter des galéjades.
    • Ils sont nombreux, des jeunes gens élancés, certains de couleur, en survêtement rouge vif, chahutent dans leur langue inintelligible, rient, galéjent, s’amusent. — (Ferenc Karinthy, Épépé (1970), traduit du hongrois par Judith et Pierre Karinthy, 1999, page 231)
    • Allons ! Maintenant suffit, assez galéjé,
      Vous allez d’une toute autre façon chanter.
      — (Aristophane, Ploutos, dieu du fric, 388 av. J.-C., traduit du grec ancien par Michel Host, 2012, p. 31)
    • Eh bien, j'ai le plaisir, preuve à l'appui, de m'inscrire en faux contre cette maligne assertion. Ceux qui l'affirment, l'assènent à tout bout de champ, le proclament à l'envi ont la langue plus fourchue que vipère aspic, ils galèjent mieux que Marseillais à la pétanque, ils ne sont que vils baratineurs, ils mythonent, pipeautent, racontent des craques ou accrochent des paletots. — (Michel Bernardot, Rêveries norvégiennes : De Kirkenes à Oslo, Éditions Gilbert Jaccon, 2017, p. 44)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Sources[modifier le wikicode]

  1. a et b Sous la direction d’Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, 1998