garde-bras

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de garde et de bras.

Attestations historiques[modifier le wikicode]

  • (XIVe siècle) Garde bras. — (Du Cange, Glossarium mediae et infimae latinitatis antebrachia.)
  • (XVe siècle) Et voicy garde-bras massis De fin plomb, taillez de mesure [garde-bras est ici une garniture en plomb qu’on mettait pour tenir les manches]. — (Rec. de farces, page 438)
  • (XVIe siècle) Six vingts bons chevaux et bien armez jusques à la haulte piece et garde-bras. — (Vincent Carloix, IV, 27)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
garde-bras
\ɡaʁ.də.bʁa\

garde-bras \ɡaʁ.də.bʁa\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Armement) Ancienne armure qui garantissait les bras.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (garde-bras)