garde-chasse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) De garde et chasse.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
garde-chasse garde-chasses
\ɡaʁ.də.ʃas\

garde-chasse \ɡaʁ.də.ʃas\ masculin et féminin identiques

  1. (Chasse) Gardien d’une terre, d’un domaine ou d’une réserve consacré à la chasse.
    • Un garde-chasse, guéri par Monsieur, d’une fluxion de poitrine, avait donné à Madame une petite levrette d’Italie ; elle la prenait pour se promener, car elle sortait quelquefois, […]. (Gustave Flaubert, Madame Bovary : Mœurs de province, 1857, chap.7, Louis Conard, 1910, p.61)
    • Qu’on s’imagine nu le général, l’évêque, l’ambassadeur, l’académicien, le garde-chiourme, le garde-chasse ? Que resterait-il de leur prestige, de leur délégation d’autorité ? (Émile Armand, Le nudisme révolutionnaire, dans L’Encyclopédie anarchiste, 1934)'
    • Julie Clayton, une garde-chasse, vient de vivre une véritable histoire d’horreur. Son conjoint, garde-chasse lui aussi, a été froidement abattu sous ses yeux par Hanaghan, un dangereux braconnier. (Synopsis du film Meurtrie)
Note[modifier]
Le pluriel traditionnel est gardes-chasse.

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]