garde de la ménagerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de garde et de ménagerie.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
garde de la ménagerie gardes de la ménagerie
\ɡaʁd də la me.naʒ.ʁi\

garde de la ménagerie \ɡaʁd də la me.naʒ.ʁi\ masculin

  1. (Zoologie) Préposé chargé de la conservation des installations et des animaux dans les ménageries.
    • (Archaïque, orthographe d’avant 1835) […] il se peut très-bien que le garde de la ménagerie se trompe, & que sa mémoire lui soit infidelle après un si long espace de temps. — (Arnout Vosmaer, Description d'un Animal Africain inconnu jusqu'ici, qui porte au Cap de Bonne Espérance le nom improre d'Elan ; et qui est appellé Canna par les Hottentots ; Transporté vivant pour la première fois en Europe en 1748 ou 1749 dans la Ménagerie de Feu S. A. S. Guillaume IV, prince d'Orange et de Nassau, Gouverneur, Capitaine général et Amiral des Provinces-Unies, &c. &c. &c. Et envoyé pour la seconde fois en 1780 à la Ménagerie de Son Altesse Sérénissime, Monseigneur le Prince Guillaume V d'Orange et de Nassau, Stadhouder héréditaire, Gouverneur, Capitaine général et Amiral des Provinces-Unies, &c. &c. &c., p. 9, Héritiers P. Meyer et G. Warnars, Amsterdam, 1783.)
    • (Archaïque, orthographe d’avant 1835) L'administration du Muséum ayant reconnu l'importance d'une telle place, y nomma, le 21 décembre 1805, avec le titre de garde de la ménagerie, M. Frédéric Cuvier, frère du professeur, et connu par d'excellens mémoires imprimés dans les Annales. — (Joseph Philippe François Deleuze, Histoire et description du Muséum royal d'histoire naturelle, ouvrage rédigé d'après les ordres de l'administration du Muséum, par M. Deleuze. Avec trois plans et quatorze vues des Jardins, des Galeries et de la Ménagerie, p. 111, M. A. Royer, Jardin du Roi, Paris, 1823.)
    • Tout au long de sa carrière en tant que « garde de la ménagerie », Cuvier allait faire montre de son souci au sujet de l'influence que les conditions de captivité des animaux de la ménagerie avaient sur leur bien-être mental aussi bien que physique. — (Richard W. Burkhardt, « La voix du gardien du lion, ou les significations multiples des animaux de la ménagerie du Muséum d’Histoire Naturelle », Annales historiques de la Révolution française, Volume 2014/3 (n° 377), p. 145-173, Armand Colin, Paris, Juillet-Septembre 2014.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Occitanie) : écouter « garde de la ménagerie [Prononciation ?] »