gargoulette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1337)[1] De l’occitan gargoleta (« cruchon ») ou de l’ancien français gargoule (« gargouille ») avec le suffixe -ette.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gargoulette gargoulettes
\gaʁ.gu.lɛt\
Une gargoulette à décor peigné et ajouré, Xe-XIe siècle.

gargoulette \ɡaʁ.ɡu.lɛt\ féminin

  1. Cruche, le plus souvent en terre cuite poreuse, qui permet de conserver l'eau fraîche par transsudation, utilisée dans les pays méditerranéens (Espagne, midi de la France, Levant, Moyen-Orient).
    • Halte-là! ta gargoulette, vassal; j'ai trois grains de sable dans le gosier. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Un guéridon, placé près d’eux, supportait une bouteille d’absinthe, une gargoulette et deux verres embués, au-dessus desquels, d’une cueiller posée transversalement, fondait un morceau de sucre. — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 213.)
    • Un matin que Nazira était occupée, dans la cuisine, à frotter les gargoulettes avec du sable pour les polir, elle vit passer dans la cour trois femmes très dignes …. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", Édition Corrêa, 1940)
  2. (Familier) Gosier.
    • Avec des rires qui leur secouent la gargoulette et leur font danser le ventre. — (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « gargoulette », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage