gaupe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Le terme gauppe est attesté en 1401 (« femme de mauvaise vie »). Emprunté peut-être à l’allemand, qui est aussi à l’origine de l’allemand Walpe (« femme sotte et laide »). Certains disent que ce terme tire son origine de Gaupy, qui fût une prostituée opérant dans Lyon. Mais Marcel Devic se demande non sans raison s’il ne viendrait pas de l’arabe قحبة, cahba (« prostituée »), (« cahba »), ayant le même sens, à travers la forme napolitaine du mot guappa[1].
On cite aussi une étymologie latine gausape (« tissus épais et grossier »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gaupe gaupes
\gop\

gaupe \ɡop\ féminin

  1. (Vieilli) (Familier) (Péjoratif) (Injurieux) Femme de bas étage, méprisable, malpropre et désagréable.
    • Jour de Dieu ! je saurai vous frotter les oreilles ; Marchons, gaupe, marchons. — (Molière, Tartuffe, I, 1)
    • Trois juges sournois […] Qu’accompagnaient trois gaupes effroyables. — (Voltaire, Songe creux)
    • Puis, il se remit, tenta de se raisonner, parvint à se persuader que cette tour était un puits, un puits se dressant en l’air au lieu de s’enfoncer dans le sol ; mais enfin un puits ; un seau de bois cerclé de fer posé sur la margelle l’attestait du reste ; alors tout s’expliquait ; cette abominable gaupe, c’était la Vérité. — (Joris-Karl Huysmans, En rade, La Revue indépendante, Paris, 1886)
    • Alors, elle ne put s'empêcher de regarder ça, attendant les becs de gaz, suivant des yeux le chahut de son ombre. Ah! elle avait là une belle gaupe qui marchait à côté d'elle! Quelle touche! Ça devait attirer les hommes tout de suite. — (Émile Zola, L'assommoir, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, page 467)
    • J’arrive, sans qu’ils m’aient seulement deviné, car ils ne sont attentifs qu’à cette vieille gaupe qui agrippe et crie d’une voix stridente, une voix qui les gêne, dans leur sale coup, comme une lumière trop vive. — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 50)
    • Prononcées comme par hasard sur son passage, des phrases se mirent à voler autour de l’aveugle : « Une gaupe pareille ! C’est moche tout de même de profiter de ce qu’il ne peut pas la voir. » — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, pages 276-277)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Norvégien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

gaupe \Prononciation ?\

  1. Lynx.