gausser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Origine incertaine.

Verbe [modifier le wikicode]

gausser \ɡo.se\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se gausser)

  1. Se moquer de quelqu’un ouvertement.
    • Cet homme du XVIIe siècle […], qui a publié en 1808 un livre où il proposait un plan audacieux de nouvelles relations sexuelles et où il jetait les bases du féminisme moderne, va s'apercevoir qu'il était encore loin d'imaginer le degré de dévergondage que certains milieux pouvaient atteindre, que ses propres nièces, sous des dehors cafards, forment une bande de partouzardes fieffées, qui se gaussent de sa naïveté. — (Émile Lehouck, Vie de Charles Fourier, Éditions Denoël & Gonthier, 1978, p. 151)
    • Aussi, jadis, quand un étranger arrivait dans une ville de province, était-il gaussé de porte en porte. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • Je n'ai pu réprimer un haut-le-cœur. Brunet s'est gaussé de ma sensiblerie. — (Antoine Bello, Enquête sur la disparition d'Émilie Brunet, 2010 ; édition Folio, 2012, p. 119)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]