gavot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : gavòt, Gavot

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’occitan gavach (« rustre, habitant des montagnes ») où l’on a associé le suffixe -ot. Plus avant, du gaulois gaba (« goitre, gosier »)[1] → voir gaver. Le nom du fromage est attesté depuis 1826.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin gavot
\ga.vo\

gavots
\ga.vo\
Féminin gavote
\ga.vot\
gavotes
\ga.vot\

gavot \ɡa.vo\

  1. Relatif aux habitants ou originaire de la région de Gap.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gavot gavots
\ga.vo\

gavot \ɡa.vo\ masculin

  1. (Occitanie) (Vieilli) Nom que l’on donnait aux montagnards qui avaient la réputation d’être rustres et de mauvaise compagnie.
  2. (Linguistique) Nom traditionnel donné au vivaro-alpin.
  3. (Alpes) Variété de fromage.
    • Mais il nous vient de la France plusieurs espèces de fromages, tels que les Gruyères, les Roquefort […] les fromages appelés Gavots, qui viennent de toute la région des Alpes. — (C. de Villeneuve, Statistique du département des Bouches-du-Rhône, tome III, page 113, Ricard)
  4. Compagnon du devoir.
    • Si vous m'appelez gavot, répondit Pierre, je suis en droit de vous dire que je vous connais pour un dévorant. — (George Sand, Le Compagnon du tour de France, 1842)
    • GERMAIN. Mais ne voyez-vous pas que c'est un Gavot ?
      JEAN. Mais ne voyez-vous pas que c'est un Dévorant ?
      GERMAIN. Il a un ruban bleu à son équerre.
      JEAN. Il a un ruban rouge à sa canne.
      — (Dialogue sur le compagnonnage)
    • Les compagnonnages sont en réalité des syndicats secrets. Ils n’ont pas de statuts écrits ; leur tradition orale leur donne pour fondateurs les constructeurs du temple de Salomon et se réclame du templier Jacques Molay. Ils sont groupés par devoirs, ces formes primitives de la fédération : les enfants du père Soubise sont opposés aux gavots, ou enfants de Salomon. Les compagnons du devoir, qui embrassent un grand nombre de corporations, s’intitulent devoirants, puis par corruption du mot : dévorants. Gavots et dévorants sont en guerre perpétuelle. — (Jean Jaurès, Histoire socialiste)

Variantes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « gavot »

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté kavot
Adoucissante gavot
Spirante cʼhavot
Durcissante inchangé

gavot \ˈɡɑːvɔt\

  1. Forme mutée de kavot par adoucissement.
    • — « [...]. Boued, dilhad, ha kement tra ho pezo ezhomm, a gavot en ho kambr. [...]. » — (Troude ha Milin, Labous ar Wirionez ha marvailhoù all, Skridoù Breizh, 1950, p. 80)
      — « [...]. Vous trouverez de la nourriture, des vêtements, et tout ce dont vous aurez besoin, dans votre chambre. [...]. »

Synonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De gavach où l’on a associé le suffixe -ot.

Nom commun [modifier le wikicode]

gavot

  1. Gavot.

Références[modifier le wikicode]