gazogène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De gaz avec le suffixe -gène.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gazogène gazogènes
\ɡa.zɔ.ʒɛn\
Réclame de 1888 pour l'Appareil Gazogène-Briet

gazogène \ɡa.zɔ.ʒɛn\ masculin

  1. (Vieilli) Saturateur ; appareil qui servait à gazéifier des eaux minérales, pour produire de l’eau de Seltz.
    • De tous les appareils pour produire l’eau gazeuse par la réaction des poudres effervescentes, le gazogène que Briet fit breveter en 1840, et que construit aujourd’hui son successeur, M. Mondollot, est le plus ingénieux et le plus répandu. — (Louis Figuier, Industrie des boissons gazeuses, dans Les merveilles de l’industrie, ou Description des principales industries modernes, Paris : Furne, Jouvet & Cie, 1860, vol.3, page 429)
  2. (Vieilli) Mélange d’alcool et d’essences diverses servant à l’éclairage.
    • Nous supposons dans tout ceci un liquide bien composé, bien rectifié quant à l’huile essentielle , car il faut avouer que jusqu’à présent les marchands de gazogène, en général, n’ont pas toujours fourni aux consommateurs un liquide normal, tant en richesse éclairante qu’en pureté. — (Ch. Laboulaye, Dictionnaire des arts et manufactures de l’agriculture, des mines, etc, Paris, 3e éd: 1870, vol.2)
  3. (Vieilli) Appareil produisant l’acétylène pour une lampe.
    • Elles ont la disposition d’ensemble d’une lampe de sûreté ordinaire, à alimentation inférieure, dans laquelle l’appareil producteur d’acétylène, ou gazogène, remplacerait le pot. — (Annales des mines de Belgique, Administration des Mines, 1910, vol.15, page 1702)
  4. (Vieilli) Gazéificateur pour produire du gaz à l’eau, comme carburant, sur un véhicule automobile
    • Les camions et les autos autorisés à circuler étaient flanqués d’un gazogène, sorte de grand cylindre où l’on brûlait du bois ou du charbon de bois. Les autobus étaient équipés de bouteilles de gaz posées sur leur toit. Les privilégiés du régime touchaient des bons d’essence. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 333.)
    • Les gazogènes. Très utilisés durant la dernière guerre mondiale, ils produisent un gaz pauvre à partir de la combustion partielle de la biomasse : bois, résidus agricoles. Ce gaz peut être brûlé directement ou utilisé dans un moteur à combustion interne. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l’Agronome, 1 692 p., page 770, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
    • Jean Robin (Ad. Sénégal) fut ainsi dépanné un jour par un forgeron maure (un mallem) « qui, alors que je me trouvais en panne dans un village de brousse, parce que la camionnette à gazogène (c’était pendant la guerre) avait un cylindre fendu, le répara à l’aide d’un morceau de théière en étain. » — (Bernard Viollier, Les conditions d’exercice du métier, dans La France d’outre-mer (1930-1960), sous la direction de Jean Clauzel, Karthala Éditions, 2003, page 96)
    • Le 16 novembre 1943, comme chaque jour, le train de Paris s’est arrêté à Montargis. Dans la brume, avec ta mère vous guettiez depuis longtemps l’arrivée des globes lumineux de l’autocar au gazogène qui amenait les voyageurs de Montargis à Saint-Martin-sur-Ouanne. — (Pascal Convert, Joseph Epstein, bon pour la légende, Éditions Séguier, 2007, page 38)

Abréviations[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus gazogène figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]