gesse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Gesse

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIe siècle) Attesté[1] sous la forme jesse dans les gloses de Raschi ; (Vers 1400) jaisse ; (1457) gesse ; de l’ancien occitan gieissa, en latin médiéval geissas caninas « vesces de mauvaise qualité » — (Cartulaire de Conques), en espagnol guija (« gesse, galet »), guixa en catalan ; ils pourraient[1] être issus du latin (faba) Aegyptia (« fève égyptienne »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gesse gesses
\ʒɛs\
La gesse commune.
La gesse sauvage.

gesse \ʒɛs\ féminin

  1. (Botanique) Genre de plantes herbacées grimpantes, aux tiges ailées ou non, à feuilles comportant deux stipules, deux folioles à nervures parallèles, plus grands que les stipules, et une vrille, aux fleurs papilionacées, et formant des gousses.
    • On cultive la gesse comme les pois, soit au champ, soit au jardin. Son produit est en raison de la qualité de la terre où on la sème ; mais pour qu'elle devienne d'un grand rapport , il faut la placer dans un bon fonds. — (Cours complet d'agriculture théorique, pratique, économique, et de médecine rurale et vétérinaire, […], ou Dictionnaire universel d'agriculture, par l'Abbé Rozier, tome 3, Paris chez Buisson, chez Léopold Collin & chez D. Colas, 1809, p. 580)
    • La gesse réussit très-bien sur les terres calcaires et les sols légers, médiocres et perméables, les terrains argileux et humides ne lui conviennent pas. On la sème en automne et même dès le mois d'août sur un seul labour : […]. — (Guillaume-Louis-Gustave Belèze, Dictionnaire universel de la vie pratique à la ville et à la campagne, Paris : Librairie de L. Hachette & Cie, 1859, p. 835)
    • La gesse se sème au printemps sous le climat de Paris et se récolte au moment de la formation des gousses. — (Raoul Gouin, Alimentation rationnelle des animaux domestiques, 1911)
  2. Graine de la gesse domestique ou gesse commune. — Note : Il est surtout utilisé au pluriel.
    • Parmi les graines, on peut manger des gesses et des vesces en farine, assaisonnées sans huile et avec du cumin écrasé. — (Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque du roi et autres bibliothèques, tome 11, Imprimerie royale, 1827, p. 193)
    • Même pour faire seulement de bonnes bêtes de travail, il faudrait rentrer le jeune bétail aussitôt que l'herbe devient rare sur les herbages et distribuer au râtelier une nourriture non-seulement bonne, mais un peu variée, donner des gesses, des vesces, du bon foin, en y ajoutant de petites rations de racines et de tubercules, […]. — (Jean-Henri Magne, Hygiène vétérinaire appliquée étude de nos races d'animaux et les moyens de les améliorer, 2e éd., tome 2, Paris : chez Labé, 1857, p. 388)

Notes[modifier le wikicode]

  • Souvent écrit avec une majuscule (Gesse) pour insister sur le fait qu’on parle d’un taxon.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

gesse \Prononciation ?\ féminin

  1. Gesse.
  2. Orgelet, maladie de l’œil.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

gesse \Prononciation ?\ féminin

  1. Gouttière.

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Same du Nord[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

gesse /ˈɡesːe/

  1. Première personne du duel du présent de l’indicatif de geassit.
  2. Troisième personne du pluriel du prétérit de l’indicatif de geassit.
    1. a et b « gesse », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage