gigoteuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De gigoter, avec le suffixe -euse.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gigoteuse gigoteuses
\ʒi.gɔ.tøz\

gigoteuse \ʒi.ɡɔ.tøz\ féminin

  1. (Habillement) Vêtement pour bébé qui est porté pour dormir, et qui ne laisse découverts que la tête et parfois les bras.
    • Au bout de quelques semaines, vous pouvez mettre votre bébé dans un nid d’ange – une gigoteuse qui s'adapte parfaitement sur les épaules et qu'il ne peut retirer la nuit, ce qui risquerait de le faire pleurer parce qu'il aurait trop froid. — (Nick Harper, Manuel du jeune père: Conseils et astuces de 0 à 1 an pour être un super papa, traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Marie-Paule Zierski, Éditions J'ai lu, 2017)
    • Il était étendu sur le dos, sage, dans sa gigoteuse, semblant dormir. Sauf qu'à proximité, sur la housse de couette, il y avait une trace de régurgitation. C'était effectivement du vomi, le vomi dû à la pression de la mère qui l'a tué. — (Hervé Jourdain, Psychose au 36, Éditions Les Nouveaux Auteurs, 2013, chap. 4)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vêtement pour bébé :

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

gigoteuse féminin

  1. Féminin de gigoteur.
    • Ou n’avait-elle de goût que pour les leçons de choses, elle qui était la seule capable d’amener dans la poche de son tablier une grenouille vivante et gigoteuse, un scarabée lissant ses élytres dans le creux de sa main, voire un mulot à l’agonie ? — (Albert Bensoussan, Mirage à 3, 1989)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gigoteuse gigoteuses
\ʒi.ɡɔ.tøz\

gigoteuse \ʒi.ɡɔ.tøz\ féminin (équivalent masculin : gigoteur)

  1. Celle qui gigote.
    • Devant la force de la gigoteuse de flamenco et craignant les conséquences d'une descente de police, la faiseuse d'intrigues continua son chemin sans protester. — (Alvaro Guillot Muñoz, Lautréamont à Montevideo, 1972)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]