gill-box

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
gill-box
\Prononciation ?\
Un gill-box & son schéma

gill-box masculin

  1. (Industrie) (Textile) Appareil ou machine qui mélange différents lots de laine cardée et peignée, avant la filature proprement dite.
    • Un gill-box ordinaire se compose (fig.42) d'un râtelier porte-bobines a, d'une ou deux paires de cylindres alimentaires b, b’, d'une série de peignes rectilignes c, d'un cylindre étireur d, d'un entonnoir e et de deux cylindres enrouleurs f. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L'industrie textile française appelle « gill box » une machine, qui est pour les Anglais « open faller drawing box ». Le Comité se place ainsi à l'opposé d'un nationalisme linguistique qui serait stérile. — (Chimie & industrie, volume 87 , n° 3, page 290, Société de chimie industrielle, mars 1962)
    • Dans un second temps suivent l'étirage mécanique au gill-box, le doublage et le retordage au banc à broches. Le fil destiné à être tissé, simple ou retors, devient le "filé"; il sera proposé à la vente après dévidage et empaquetage. — (Gérard Boutet, La France en héritage: dictionnaire encyclopédique : métiers, coutumes, vie quotidienne, 1850-1960, page 602, Perrin, 2007)

Synonymes[modifier le wikicode]