glander

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de gland et -er.

Verbe [modifier le wikicode]

glander \ɡlɑ̃.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) Manger des glands (en parlant des cochons), ramasser des glands.
  2. (Argot) Faire.
    • Il fallait encore gagner du temps mais, cette fois, je perdis pied :
      – Hein, dis donc, hé ! au fait, le moine maudit, qu'est-ce qu'il glandait, ce nase, ce radis noir, ce foutu ratichon ?
      — (Frédéric-H. Fajardie, « Panne sèche », dans Chrysalide des villes, Paris : Manitoba-les Belles lettres, 1999)
  3. (Argot) Rester à ne rien faire, ou dans un sens plus large, à ne pas travailler, ne pas être productif.
    • Il glande tous les weekends chez lui.
    • Fais tes devoirs au lieu de glander devant la télévision !

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De glandus (« gland »).

Verbe [modifier le wikicode]

glander \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Produire des glands (en parlant des arbres).
  2. Ramasser des glands.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]