glandeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de glander avec le suffixe -eur.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin glandeur
\ɡlɑ̃.dœʁ\

glandeurs
\ɡlɑ̃.dœʁ\
Féminin glandeuse
\ɡlɑ̃.døz\
glandeuses
\ɡlɑ̃.døz\

glandeur \ɡlɑ̃.dœʁ\

  1. (Populaire) (Injurieux) Qui aime à flemmarder, à rien faire ou pas grand chose.
    • D'habitude, je ne suis pas trop glandeuse, mais après ce qui est arrivé à M. Weaver... et puis Toby... Impossible de me concentrer. — (Stefan Petrucha & ‎Thomas Pendleton, Le livre des sortilèges, traduit de l'anglais (USA) par Alexandre Boldrini, Le Masque, 2009, chap.7)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
glandeur glandeurs
\ɡlɑ̃.dœʁ\

glandeur \ɡlɑ̃.dœʁ\ masculin (pour une personne du sexe féminin, on dit glandeuse)

  1. (Populaire) (Injurieux) Fainéant, flemmard, personne qui ne fait rien ou pas grand chose.
    • La mode avait évolué : il ne fallait plus étaler sa réussite et son travail mais faire semblant d’être pauvre et avoir l’air d’un glandeur. — (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 129.)
    • …bravo !… comme glandeurs vous faites très fort… on ne vous connaîtrait pas on vous reconnaîtrait immédiatement comme des glandeurs… de première… — (Bertrand Palais, Voie sans issue)
    • Tous ces jeunes glandeurs réchauffent de drôles de schémas carnivores dans leur caboche. (Patrice Delbourg, Faire Charlemagne, Le Cherche midi, Paris, 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « glandeur »

Paronymes[modifier le wikicode]